Dreamcatcher 06

Fais vite un nœud à ton mouchoir

Avant que ton rêve, ne glisse

A jamais dans la nuit.

Un nœud, avant qu’il ne t’échappe

Et que s’effacent ses couleurs

Comme buée sur la vitre du temps.

Vite, sinon tu l’oublierais

Rêve terni, rêve envolé.

Ta vie ne serait plus la même,

Une blessure mal fermée

Que nul, pour toi, ne guérirait.

Car un rêve, il faut y penser souvent

Si on veut le garder vivant.

Ne perds  donc pas une seconde,

Il te suffit de ce pense-rêve

Pour te souvenir que le tien existe

Quelque part en toi, tout prêt à revivre.

Un nœud à ton mouchoir, vite, fais vite.

 

Pierre Gabriel