Cédric Charles Antoine - Tu n'es jamais revenu


La vérité est parfois un poison dissous par l’antidote du mensonge !

En 1990, de retour dans ma ville natale, j’ai déniché une lettre égarée par le facteur, coincée à l’abri depuis 20 ans dans la cave du vieil immeuble de mes parents à Bayeux.
L’enveloppe semblait en parfait état de conservation, le cachet de la poste indiquait « octobre 1970 ». Le dilemme s’est installé :
l’ouvrir, la déposer à l’adresse ou la renvoyer à l’expéditeur à Belle-Île-en-Mer. J’ai localisé la maison du destinataire, un étrange hôtel particulier, plus haut dans la rue...
J’ai commis l’irréparable.

Alice Bergain sera immergée au cœur d’une tragédie familiale, rythmée par une enquête haletante sur cette île bretonne.

Une lettre égarée et l'avenir n'est plus le même. Le destin est une chose bien étrange. Je vous invite à suivre Alice et mener l'enquiête avec elle, vous ne serez pas déçus. Belle lecture. 

« L’amour est une émanation du ciel, c’est comme une partie de la substance divine. L’amour rend à la vie sa saveur, sa force et sa plénitude : comme un soleil, il en dissipe les nuages, comme un baume, il en adoucit les amertumes. Quand on aime, on a le ciel au-dedans de soi, nos plus lourds fardeaux deviennent légers, nos plus grandes tribulations sont pleines de charmes. »

Alfred Auguste Pilavoine