"Pour moi, le mot dangereux, c'est "un". Parce que quand il y a UN seul Dieu, UNE seule théorie, UN seul chef, on court vers le langage totalitaire. Quand il y a "deux", quand il y a une comparaison, quand il y a la tolérance pour plusieurs Dieux, plusieurs chefs scientifiques, religieux, laïcs, on peut discuter et on est dans la direction de la démocratie."
Boris Cyrulnik (La Grande Librairie, 19 novembre 2015)

Sur le chemin de l'école (4)

Sur le chemin de l'école (5)

Sur le chemin de l'école (6)